samedi 30 mars 2019

Et tu entendras le bruit de l'eau de Sophie Jomain



4ème de Couverture :

Marion Verrier est Fendie Miller. Ou plutôt Fendie Miller est Marion Verrier. Elle ne sait plus trop… Est-elle vraiment devenue cette journaliste assoiffée de scoops que plus rien n’émerveille ? 
Poussée à bout, Marion craque et décide de s’échapper en baie de Somme. Un bungalow cosy perdu dans la nature pour se retrouver et réfléchir à ce qu’elle va faire de sa vie, voilà tout ce à quoi elle aspire. 
Mais, au « Bruit de l’eau », Marion découvre qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait ; quelqu’un d’autre a choisi l’écolodge pour s’isoler du monde. Un homme, mystérieux et solitaire, que le destin n’aura de cesse de remettre sur sa route.


Mon Avis : 

Marion Verrier est Fendie Miller ou bien est-ce l'inverse. La jeune ne sais plus où elle est en professionnellement parlant. Elle qui pourtant est une journaliste hors pair, n'est plus sûre. Elle n'a plus la passion. Après un échec et une explication avec son patron, elle décide enfin de se mettre "au vert" dans tous les sens du terme.
Elle pose 3 mois de vacances et part s'exiler en Baie de Somme pour renouer avec elle-même.
Mais la présence d'un étrange voisin va être pour elle le petit 

Il est toujours impossible pour moi de ne pas foncer sur un nouveau roman de Sophie Jomain dont je suis fan depuis plusieurs années maintenant car c'est pour moi inconcevable de passer à côté d'un moment de lecture inoubliable, toujours fort en émotions et à chaque fois rempli de douceur et d'amour. 

Je me suis retrouvée bercer par les mots et me suis laissée embarquer dans cette Baie de Somme que je ne connais pas, comme si j'étais à la place de Marion. Je me suis sentie libre de me balader sur ces plages, le cœur rempli de bonheur en faisant toutes les séances photos. C'était magnifique, naturel et doux. J'étais comme dans un cocon duquel je ne voulais plus sortir.

Avec ce roman, Sophie Jomain traite de sujets difficiles et inquiétants mais au combien d'actualité tels que la préservation de la nature et des animaux mais aussi des réfugiés. Tant de sujets abordés avec justesse et passion et qui ne peut que sensibiliser le lecteur.

À travers les yeux de Marion, nous sommes plongés à la fois dans une bulle de bien-être mais également dans une réalité qui fait parfois vraiment froid dans le dos.

Des personnages parfois énervants je dois l'admettre mais au combien attachants et authentiques qui tentent de se relever de leurs blessures et d'avancer coûte que coûte. 

​En résumé, un roman qui m'a énormément touchée. Un véritable ascenseur émotionnel duquel mon petit cœur de lectrice a du mal à se remettre tant cela a été intense (bon, j'ai pas réussi à décrocher, résultat des courses : livre terminé en moins d'une journée).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire