mercredi 28 mars 2018

Not Allowed de Sharon Kena



4ème de Couverture :

Tout a commencé sur un coup de tête, quand j’ai décidé de partir à Paris sans même en avertir ma mère, pour tenter de retrouver mon père.
Ce jour-là, j’ai rencontré Caleb et ma vie a complètement basculé. Celui que j’ai d’abord pris pour mon frère me faisait honteusement tourner la tête.
Quand j’ai appris que nous n’avions aucun lien, je me suis laissée aller à mes sentiments.
Ça a été le début d’une belle histoire... et des ennuis, aussi, quand nos parents l’ont découvert. Mais pas seulement...

Mon Avis :

Clémence est une jeune femme qui décide de retrouver son père qui l'a abandonnée alors qu'elle avait 6 ans.

Elle part donc pour Paris et quand elle arrive enfin à destination, elle fait "la" rencontre  qui va bouleverser sa vie. Caleb, celui, dans un premier temps, qu'elle pense être son demi-frère.

Elle va tout faire pour se raisonner mais quand finalement elle apprend qu'ils n'ont aucun lien de sang, alors tout devient possible mais cela va-t-il être aussi simple que ça ?

Je me suis  immergée dans cette histoire d'amour entre ces deux jeunes gens qui sont prêts à tout pour pouvoir être ensemble.

Leur détermination et leur amour seront plus forts que tout et les barrières que tenteront d'ériger leurs parents ne pourront rien y faire.

Ces personnages m'ont touchée. L'amour qu'ils se portent est tellement beau et rare qu'on a envie d'y croire avec eux et qu'on espère jusqu'à la dernière page qu'ils finiront par être heureux, ensemble, envers et contre tout.

Sharon Kena nous livre ici une superbe histoire d'amour qui nous prouve qu'il faut toujours croire en ses rêves, mêmes les plus fous.

Sa plume simple, efficace et fluide nous transporte dans son univers dès les premières pages et nous fait vibrer avec les personnages.

Une romance que je vous recommande, vous passerez un magnifique moment de lecture évasion.

vendredi 23 mars 2018

Cœur d'Ours de Mélanie Baranger


4ème de Couverture : 

Après le décès de sa sœur, Anna hérite de sa demeure. Ne trouvant pas le courage de s’y installer, elle loge chez Ronan, leur meilleur ami.

Le temps fait son œuvre, la jeune femme s’accoutume de sa peine et décide de visiter la maison quelques mois plus tard. Seulement voilà, les lieux sont occupés par un homme mystérieux et terriblement attirant.

Qui est-il ? Quel est cet étrange tatouage sur son torse ?

Anna trouvera sa réponse lors d’un voyage humanitaire où elle prendra connaissance d’une étrange légende... celle de l’homme-ours. Et si tout cela était lié ?


Mon Avis :


Cette revisite de "La Belle et la Bête" est une pure merveille que j'ai littéralement dévorée en moins d'une journée.
Je n'ai pas réussi à fermer cette romance fantastique avant d'en avoir tourner la dernière page.
Cette histoire riche en émotion est une vraie leçon d'humanité. Avec délicatesse, l'auteure aborde ici le thème très sensible et délicat du deuil.

Les personnages m'ont touchée et je me suis retrouvée très souvent la larme à l’œil au cours de ma lecture.
Anna est une jeune femme qui a beaucoup de mal à faire le deuil de sa sœur aînée Astrid. Elle n'est toujours pas parvenue à emménager dans la maison que cette dernière lui a léguer.
Ronan meilleur ami des deux sœurs et amoureux depuis l'adolescence d'Astrid n'arrive pas lui non plus à faire son deuil.

Mais c'était sans compter sur la meilleure amie d'Anna, Carla qui est sous le charme de Ronan depuis leur première rencontre et sur Thomas, ce bel inconnu qui "squatte" la maison inhabitée avec sa nièce et son neveu.

Je ne développerai pas plus mon avis car je souhaite que chacun puisse découvrir cette fabuleuse histoire et se faire sa propre idée.

Je vous conseille de vous plonger sans hésitation dans cette romance qui vous fera voyager et vous touchera en plein cœur.

Une belle revisite très bien maîtrisée par l'auteure. 

mercredi 21 mars 2018

Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? de Lucie Castel



4ème de Couverture :

Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire.
Cette destination, elle ne l’a pas choisie.
Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné.

Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. 
Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d'un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent... ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe...


Mon Avis :

On retrouve dans ce second roman de Lucie Castel sa plume affûtée et remplie d'humour qui m'avait fait craquer.

Me voici donc transporter en Ecosse avec une pléiade de personnages plus farfelus, bizarres et attachants les uns que les autres. Et les aider à faire éclater la vérité sur l'énigme des disparitions des toiles de Maîtres de ce lieu rempli d'histoires et de secrets.

Sophia, la petite "frenchy" qui vient ici pour "tenter de se ressourcer" était loin d'imaginer que ce voyage allait à tout jamais changer le cours de sa vie.
Elle se retrouver malgré elle au centre de cette quête de la vérité entourée de Lily, la jeune femme de ménage écervelée, Archibald le disponible majordome, Glen le beau et discret propriétaire des lieux et le mystérieux Lachlan, l'expert comptable.

Je ne vous en dirai pas plus car je préfère vous laisser la totale surprise de découvrir par vous même les détails qui font que ce roman mérite d'être en bonne place dans votre PAL.
Je me suis simplement laissée tenter dans un premier temps par le fait que ce soit Lucie Castel qui en était l'auteure puis le titre m'a fait sourire. Alors sans même savoir de quoi il était question, je me suis lancée dans cette lecture.
Et j'ai eu plus que raison de me laisser tenter.... superbe moment que je viens de passer.

Toute cette joyeuse tribu m'a fait vivre un moment de lecture tout à fait dépaysant, plaisant et m'a sourire à de multiples reprises.

J'ai vraiment été conquise par ce roman, les lieux que l'on imagine à la perfection, les personnages qui sont tellement atypiques, complémentaires et distrayants.

Tous les ingrédients qui font que pour moi un roman doit être lu sont présents.

Je vous recommande donc tout comme moi de vous laisser charmer et tenter de répondre à votre tour à ce qui peut bien faire pleurer les crocodiles ?

Petit message pour l'auteure..... quelle merveilleuse idée que les recettes de la dernière page.......... cela montre, si besoin était, tout l'humour dont tu sais faire preuve.. Ne change rien surtout.

jeudi 15 mars 2018

Fais-moi taire si tu peux ! de Sophie Jomain



4ème de Couverture :

Elle fleurit les mariages, lui les détruit.

Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d'un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée... 
Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! 
Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.


Mon Avis : 

Louise Adrielle est fleuriste et mène une vie tout ce qu'il a des plus tranquilles.

Cependant, au détour d'une cérémonie de mariage, sa vie va littéralement voler en éclat. Elle va trouver sur son chemin Loïc, destructeur de mariage et si cela ne suffisait pas, ce monsieur est totalement sexy, mais il est surtout arrogant et insupportable.

Elle voit donc toute sa vie chambouler, le mariage est annulé, sa patronne la tient pour responsable des répercutions sur sa boutique. 
Mais quand, la vie remet une seconde fois Loïc sur la route de Louise, c'est le "bouquet final" pour Louise.

Elle va donc tout faire pour s'éloigner de cet homme et l'oublier mais c'est sans compter sur l'acharnement et la volonté de Loïc à rentrer dans sa vie.

J'ai tout de suite été sous le charme de Louise. Cette jeune femme pétillante m'a émue jusqu'aux larmes avec toutes les misères qui s'abattent sur ses épaules. J'ai vraiment eu le sentiment qu'elle ne s'en sortirait jamais.
Mais heureusement, Sophie Jomain nous a concocté une fin digne d'un magnifique conte de fée pour Louise.

Le talent de Sophie Jomain n'est plus prouver, il est tout simplement une nouvelle fois confirmer avec cette magnifique romance.

Les personnages sont très attachants et aucun mais alors aucun moment de répit ne leur sera épargné tout au long du livre.
J'ai adoré l'humour omniprésent dès les premières pages.
J'ai souvent pleuré mais aussi ri au cours de ma lecture.

Ce livre est une pure merveille. Une vrai livre "douceur" comme j'aime en lire et qui font du bien au cœur et au moral.

Je vous le recommande sans l'ombre d'une hésitation mais est-il encore besoin de vous inviter à lire "du" Sophie Jomain ???

lundi 12 mars 2018

Rêver n'est pas un vilain défaut de Carole Cerruti



4ème de Couverture :

À bientôt trente ans, Elisabeth a des rêves plein la tête. Elle aimerait être écrivain, voudrait être un peu moins enrobée et ne plus être l’éternelle célibataire que l’on regarde avec pitié. Mais voilà, elle fait partie des femmes qui passent inaperçues.

Trop c’est trop ! Invitée à la soirée de gala des anciens étudiants (qu’elle n’a pas revu depuis dix ans), elle décide qu’elle n’ira pas toute seule pour ne pas subir les moqueries de ses anciennes camarades. Il lui faut un petit ami, et vite. La seule solution ? Engager un acteur !

Mauvaise idée… L’homme est bien trop séduisant, charismatique et arrogant pour que leur couple soit crédible. Pour une fois, le destin n’aurait-il pas pu lui donner un petit coup de pouce ? Mais Elisabeth doit faire avec. D’ailleurs, qu’est-ce qui pourrait bien déraper ?

Tout peut arriver… surtout quand on ne l’attend pas !


Mon Avis : 

Elisabeth que tout le monde appelle Liz, libraire et écrivain à ses heures perdues, est une jeune femme assez mal dans sa peau. Elle ne se trouve pas jolie et surtout, elle n'a toujours pas d'homme dans sa vie.
Alors quand elle reçoit un courrier lui annonçant que son ancien lycée va organiser un une soirée de retrouvailles des anciens, elle décide d'y aller... mais hors de question d'y aller toute seule ! 
Elle prétend donc avoir trouvé un petit ami et pour cela, il ne lui reste qu'une chose à faire : engager un acteur. Mais évidemment, tout ne va pas du tout se passer comme prévu !

Liz m'a totalement faite craquer. J'ai adoré le personnage dès les premières lignes. Je l'ai trouvé attachante, totalement en décalage avec son temps et tellement peu sûre d'elle que j'ai eu à de très nombreuses reprises envie de la cajoler.

Damon, l'acteur qu'elle recrute pour jouer son "prince charmant" n'est pas sans être touchant lui aussi. Sous ses airs de super beau gosse acteur d'une série à succès se cache en fait un jeune homme bien sous tout rapport.

Les personnages secondaires ne sont pas reste non plus. Entre la meilleure copine totalement "barrée" et la belle-mère et demie-soeur tout droit sortie de Cendrillon.

Le judicieux mélange de tous ces personnages fait le charme de l'histoire car jusqu'à la dernière page, on s'interroge sur la fin de cette aventure
L'intrigue est menée d'une main de maître et les rebondissements s'enchaînent à un rythme endiablé.
La plume de l'auteure tout en subtilité, en finesse et en humour nous transporte de la première à la dernière ligne.
Une véritable lecture détente que j'ai dévorée en moins d'une journée. Je n'ai pu reposer le livre qu'une fois terminé.

​En résumé, une romance qui m'a fait passer un fabuleux moment de lecture et je vous recommande de vous laisser embarquer et de rêver à votre tour.

A lire sans modération.

dimanche 11 mars 2018

Dark Soul de Angie L. Deryckère



4ème de Couverture :

Jessica étudie les lettres à la Faculté de Paris. Belle, charmante et studieuse, elle décline toutes les invitations aux fêtes d’étudiants qui se présentent à elle. Sauf une à laquelle sa meilleure amie Lucie la persuade d'aller ; Jessy accepte alors de la rejoindre chez Claudia pour tenter d’approcher le garçon qui lui plaît.

Cependant, elle n’ira jamais à la fête.

On l’attend, caché derrière des bosquets.

Ils sont trois. Trois hommes qui feront d’elle un objet sexuel.

Son besoin de lever le pied va l’envoyer dans l’horreur où le pire des cauchemars l’attend.

Dans ce huit clos des plus étouffants, Jessica saura-t-elle se sortir des ténèbres ?

Mon Avis :

Une dark romance qui n'est habituellement pas le style de livre que je lis mais je me suis littéralement laissée prendre dans les filets de l'auteure.

Un huit clos dont l'héroïne ne ressortira pas indemne mais moi non plus je dois le dire.

Jessica cette jeune étudiante en lettre va se faire enlever et devenir l'objet sexuel de ses 3 bourreaux, William, Sofian et Marc.

Elle, qui bien qu'encore vierge, va devoir être une "bonne petite, douce et docile" et faire tout ce que les esprits vicieux et pervers des 3 hommes peuvent imaginer.

Jessica va ainsi pendant des jours, des semaines subir les assauts répétés de ses bourreaux mais aussi apprendre à mieux les cernés et finira par se rapprocher du "cerveau" de cette aventure malsaine et comprendre la raison qui l'ont poussé à agir ainsi.

Je ne vous fournirai pas plus de détails mais je dois immédiatement indiquer que ce roman n'est bien évidemment pas à mettre entre toutes les mains et les âmes sensibles doivent s'abstenir.

J'ai été néanmoins totalement aspirée par cette histoire et Angie L. Deryckère confirme ici son talent dans un domaine où on ne l'attendait pas du tout. Une romance très très noire et des détails qui font froid dans le dos.
Mais une fois la dernière page tournée, on pose le roman et on a du mal à prendre du recul tellement les émotions ressenties sont immenses, intenses et la toute dernière ligne ....... Alors là, j'en suis restée pétrifiée je dois admettre. Mais après quelques instants de réflexion, j'ai fini par comprendre qu'il y a une infime barrière entre victime et bourreau.

Une lecture bouleversante, prenante, terrifiante parfois mais que j'ai lu d'une seule traite car je devais connaitre la fin. C'était impossible pour moi de fermer ce livre sans avoir le dénouement.

Angie L. Deryckère a su "manipuler" les mots avec une telle intensité qu'il est impossible de ne pas être "chamboulé" en refermant cette histoire.

Cette histoire mérite d'être lue mais âmes sensibles priées de s'abstenir.

samedi 10 mars 2018

A cran, à crocs - Episode 3 : V comme Vital de K. Aisling






4ème de Couverture :

Quelques fois, je me dis que j’ai un petit diable rouge sur l’épaule qui fait tout pour me rendre la vie impossible !
Pensez-vous que je ne suis pas assez préoccupée par les V qui refont leur apparition ? 
Non ! Ma mère débarque à New York avec ma sœur aînée dépressive et en instance de divorce dans ses bagages. 
Seulement, s’il n’y a que ça… Je vais vivre l’un de mes pires cauchemars : la crainte de perdre un être aimé ! Et je suis prête à tout pour ceux qui partagent ma vie. Si je tiens celui ou celle qui tire les ficelles de cette affaire malsaine, je vais lui faire passer un sale quart d’heure et l’envie de me pourrir l’existence !


Mon Avis : 

Retrouver Lyra et sa bande de vampires est toujours un bonheur et une impatience car je me suis attachée à cette jeune femme pleine de caractère et qui n'a peur de rien pour ceux qu'elle aime.

La voir perdre ses moyens lors de l'arrivée de sa mère et de sa grande soeur, m'a fait l'apprécier d'avantage et elle m'a touchée car je l'ai sentie très vulnérable à ce moment. Mais elle peut compter sur son amant de vampire pour la soutenir.

Cependant le répit du Colonel H et de ses sbires n'aura été que de courte durée et Lyra va encore une fois de plus devoir l'affronter et lui prouver qu'elle n'est pas prête à lui faciliter la tâche.

Ses amis vont être mis à rude épreuve et Lyra va se montrer très forte une nouvelle fois mais le Colonel H est-il vraiment celui qui tire les ficelles ? Le cerveau de tout ceci n'est il pas quelqu'un de beaucoup plus vicieux et encore plus dangereux au final ?

Le final de cet épisode 3 laisse présager que le repos de notre héroïne et ses comparses les vampires n'est pas pour tout de suite. 

J'ai encore plus hâte de lire la suite et vais donc ronger mon frein en attendant patiemment.

La plume de l'auteure ne fait que se peaufiner pour être de plus en plus attrayante, addictive et captivante. Son style se fait plus précis et détaillé. Un vrai bon moment de lecture détente.

Si vous hésitez encore à vous plonger dans cette géniale saga de K. Aisling, n'attendez plus, c'est vraiment le moment.

Les Croz - Tome 2 : Le collier ensorcelé de Linda Saint Jalmes

4ème de Couverture :

Tandis que Kalaan, comte de Croz, jette l'ancre de sa frégate l’Ar Sorserez près des côtes est des Highlands, Isabelle, sa jeune sœur, se réveille brutalement dans un endroit plongé dans les ténèbres, un épais nuage de sable fin l'étouffant.

Désorientée, elle ne comprend pas ce qui lui arrive : un instant auparavant, dans sa chambre, elle attachait autour de son cou un somptueux et très antique collier égyptien ; le moment suivant, elle se retrouve à tousser et à suffoquer, comme d’autres personnes à ce qu’elle peut entendre, mais sans parvenir à les apercevoir. 

Bon sang ! Où est-elle ? Et qui sont ces « autres personnes » ?


Mon Avis : 

Ceux qui me connaissent, sauront que j’étais plus qu’impatiente de pouvoir retrouver Isabelle, Dorian, Kalaan et leurs comparses et embarquer avec eux dans leurs folles aventures. 

Quel bonheur, non encore mieux, danse de la joie dans mon cœur quand Linda m’a fait l’honneur de me permettre de lire cette suite un peu avant la sortie officielle ……. 

Me voici donc repartie en Egypte et dans les Highlands. Nous retrouvons Kalaan et Keir qui vont tout faire pour retrouver Dorian, alias Salam, et Isabelle. 

Ces derniers ont quant à eux été envoyés en Egypte, pendant le règne d’Hatchepsout. Ils doivent retrouver Amenty.
Mais nos deux fortes têtes ne sont pas au bout de leurs surprises et vont aller de découvertes en découvertes, toutes plus surnaturelles les unes que les autres. 

Isabelle égale à elle-même, a gardé son caractère fort, ne mâchant jamais ses mots et ne laissant pas les autres décider à sa place. Je suis toujours autant sous le charme de cette jeune femme qui ne manque pas d’humour non plus. 

Dorian est tel un bel highlander, fort, plein de charme …. Arrivera-t-il à faire succomber celle qui fait battre son cœur ? 

La plume fluide, dosée avec soin d’un humour à la hauteur de l’auteure, m’a fait voyager avec les personnages et m’a embarquée dès les premières pages. Bon je dois être honnête et avouer que j’ai relu rapidement le tome 1 car certains passages m’échappaient. 

Linda me fera toujours rêver, voyager et je suis et reste fan de cette auteure dont la plume reflète son grand cœur, son humour hors norme et sa gentillesse. 

Ne change rien ma Linda, surtout pas !!!! 

Je me suis immergée à 3000% dans la suite de cette saga. Ce second opus étant plus axé sur Isabelle et son aventure Egyptienne. 

Quel bonheur de pouvoir « revoyager » à travers ce roman dans ce pays que j’idolâtre depuis mon enfance et que j’ai eu l’immense chance de pouvoir visiter et en particulier le temple d’Hatchepsout. Je n’ai donc eu aucun mal à visualiser les lieux… c’est toujours merveilleux pour un lecteur (enfin pour moi en tout cas) de se projeter totalement visuellement dans une histoire. Ça ne fait que renforcer l’immersion avec les personnages. 

Donc que vous soyez comme moi (ou pas) fan de l’auteure, fan de l’Egypte antique…. Ne passez pas à coté de cette pépite de saga. 

Je vous la recommande avec la plus grande capacité de persuasion dont je peux être capable, vous ferez un fabuleux, merveilleux et fantastique voyage. 


Ce tome 2 est un réel COUP DE FOUDRE.

Lebenstunnel - Tome 3 : Pénitence de Oxanna Hope


4ème de Couverture :

Au camp de Niederhagen où l’on déporte les traîtres à la Nation, une seule devise prévaut sur tout le reste :
« Une génération de forts éliminera les faibles. Faire pénitence, c’est se sacrifier pour la science. »
Mais Krista n’est pas d’accord. Elle ne veut pas faire pénitence. 
Elle ne veut pas se sacrifier pour la science. 
Ni maintenant. 
Ni jamais.
Mon Avis :

Je vais commencer par remercie Oxanna Hope de sa confiance renouvelée à l'occasion de la sortie de la suite et fin de cette saga.

J'avoue que j'étais très impatience de pouvoir me replonger dans l'aventure de Krista puisque je l'avais quittée en très mauvaise passe à la fin du tome 2.

 Krista se retrouve donc être transportée dans le camp pour traîtres dans son genre. Des Aryennes comme elles sont donc toutes "forcées" à faire pénitence et amende honorable et faire en sorte de se comporter en véritable "toutou" bien fidèle à la Nation.

Mais bien entendu Krista ne l'entend pas de cette oreille et après avoir réalisé ce dont elle a été la "victime" malgré elle, elle n'est pas prête de se laisser faire sans réagir.
Sinon ce ne serait pas la Krista que l'on connu depuis le début de cette saga.

Ce dernier volet nous montre une Krista toujours plus déterminée, volontaire et prête à tout pour sauver sa vie et celle de ceux qu'elle aime.

Je ne peux pas vous en dire d'avantage sans risquer de vous spoiler mais cet ultime tome est de loin le plus prenant et le plus "rythmé". Aucun répit n'est laissé à notre héroïne et je me suis retrouvée à tourner la dernière page et me dire : "ah mais non j'en veux beaucoup plus"... Alors je me suis convaincue que cette trilogie était au minimum une quadrilogie mais quand je me suis vue confirmer que non .... et bien la chute a été un peu rude je dois l'avouer.

La plume et l'univers de l'auteure est encore plus affinée que jamais et les détails distillés tellement avec de précision qu'on visualise à la perfection les lieux, les scènes pour notre plus grand bonheur et pour une immersion à 400% dans l'aventure.
Oxanna HOPE nous prouve donc toujours et encore que sa plume est en constante progression et sa faculté à faire faire des "loopings" à 180° à ses personnages quand on ne s'y attend pas du tout.
Le lecteur est donc littéralement accroché à son roman, toujours à se demander ce qu'il va bien pouvoir arriver aux personnages à la page suivante.

Cette uchronie va donc rentrer direct dans le top 3 de mes sagas COUP DE FOUDRE de cette année.

mercredi 7 mars 2018

Renaissance - Tome 5 : Libération et Tome 6 : Insurrection de Denis Lereffait



4ème de Couverture :

Refusant d'abandonner l'un des leurs, Pénélope et ses amis retournent dans le village demander des comptes à la rectrice. La libération des prisonniers tourne au cauchemar. Günter Sark va abattre ses dernières cartes, certain de remporter la victoire. Il va apprendre à ses dépens le goût amer de la trahison...


Mon Avis :

Et voilà, j'arrive à au terme de cette magnifique saga.
C'est avec nostalgie que je viens de refermer le dernier volume de cette dystopie.
Même s'il y a toujours un pincement au cœur à laisser des personnages auxquels j'ai fini par m'attacher, je suis ravie d'avoir plonger avec eux dans cette aventure fantastique.

J'ai passé un superbe moment de lecture et découvrir l'univers de Denis Lereffait fût une très belle surprise pour moi car la plume de cet auteur est très addictive et l'est de plus en plus au fil des tomes de cette saga.
Le rythme monte doucement en puissance pour finir en apothéose à la toute dernière ligne.

Ce dernier volet regroupe donc les tomes 5 et 6.
Nous retrouvons donc Pénélope, Peter et tous les autres dans la préparation de la touche finale à la Rebellion.
Rien ne va leur faciliter la tâche mais l'aide précieuse d'une "taupe" très proche de leur ennemi juré, va aider nos rebelles à mener à bien leur mission.
On va découvrir une Pénélope plus motivée que jamais et ses amis toujours aussi fidèles tous ensemble ils sont prêts à tout mettre en oeuvre pour délivrer l'humanité de "dictateurs" et redonner à la population de la terre son libre arbitre. 

Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus sans risquer de spoiler la fin de cette aventure.
Je peux juste vous redire encore une fois que cette dystopie doit être lue et mérite que l'on s'y attarde.

Vous passerez un moment de lecture tout à fait hors du temps et vous ne verrez pas les pages défiler.

Cette dystopie va donc figurer en bonne place dans mes coups de cœur de ce début d'année.