jeudi 30 novembre 2017

A cran, à crocs - Episode 2 : Le premier V de K. Aisling



4ème de Couverture :

Mes ennuis sont loin d’être terminés, même si le Colonel H est aux abonnés absents ! Certes, je suis à présent entourée de bras puissants et protecteurs, et ne me lasse pas des attentions d’Aston, mais je dois également faire face à un nouveau venu : son frère, Vincent ! Ce dernier a pour idée lubrique de me mettre dans son lit et use de tous les moyens pour y arriver.

Pourtant, je ne dois guère être surprise par les événements qui m’attendent ! Quand on a la poisse, elle a tendance à ne pas nous lâcher ! Et certaines révélations sont parfois surprenantes...

Mon Avis :

J'avais hâte de retrouver Lyra et Aston et je ne suis pas déçue de cette suite.
Alors que notre petit couple pensait avoir anéanti le Colonel H et tout son travail, c'était sans compter sur les facultés de rebondir instantanément de ce dernier.

Les voilà donc toujours aux prises avec lui et l'arrivée de Vincent, le frère de Aston, considéré par le Colonel H comme le premier V ne va rien arranger, si ce n'est qu'outre le fait que Vincent est un dragueur invétéré et ne rêve que d'une chose : mettre Lyra dans son lit. Mais il s'avère que tout comme elle, il est le destinataire de lettres anonymes qui vont leur donner du fil à retordre.

Ce second épisode ne laisse aucun répit à nos personnages et je suis de plus en fan de Lyra et Aston.
Le caractère fort et déterminée de la jeune femme me laisse imaginer qu'il peut tout lui arriver ou presque.
Aston tente tant bien que mal de tout faire pour la protéger mais Lyra, en indépendante née, ne compte pas lui faciliter la tâche.

La plume de K. Aisling est toujours autant addictive et captivante, ce qui permet de s'immerger dans l'histoire dès les premières lignes et tous les rebondissements nous tiennent en haleine jusqu'à la dernière.

Je vais donc prendre mon mal en patience et attendre l'épisode 3, mais je suis tout de même pressée de retrouver Lyra et ses compagnons.

Une saga à vous offrir ou vous faire offrir en cette période de préparation de cadeaux de Noël....

lundi 20 novembre 2017

Héritage Mortel de Tasha Lann


4ème de Couverture :

Si vous lisez ces lignes, c'est que l'humanité est condamnée à s'éteindre. Par ma faute. J'ai créé l'impensable : un virus totalement indétectable. Le summum du fléau biochimique. Et comme tout avancée scientifique majeure, il fait des envieux. Mes proches devront de toute évidence répondre de mes actes devant l'armée. Pourvu qu'ils soient forts, courageux... jamais faibles. Ils ne doivent pas oublier que là où tout à commencé, tout se terminera. Mais, n'est-ce pas trop demander à deux adolescents de onze et seize ans ? Je vous demande pardon, sincèrement. Thierry Rohal Biologiste - Régiment secteur C.

Mon Avis :

Je vais commencer par remercier mon partenaire, les éditions Calepin pour ce service presse.

Je me suis lancée dans la lecture de ce roman, sans en connaitre l'histoire juste attirée par la sublime couverture.

Je découvrais ici la plume de Tasha Lann et je dois dire que j'ai passé un très agréable moment de lecture.
J'étais loin de me douter que cette lecture allait me faire vivre une aventure à 100 à l'heure et que les émotions ressenties ressembleraient à de véritables montagnes russes.

Tasha Lann a réussi à m'embarquer dans son univers dès les premières lignes tant sa plume est fluide et les détails distillés avec soin.

J'ai donc fait la connaissance la jeune Alix Rohal, adolescente rebelle, qui va devoir mener une quête pour rester en vie et sauver le dernier membre de sa famille, son petit frère Scooty.
Elle va découvrir que son père, mystérieusement disparu était un très grand biologiste qui a mis sa vie en jeu pour tenter de sauver l'humanité.

C’est une héroïne qui m’a énormément plu et qui m'a touchée. Elle a une force de caractère qui fait que rien ni personne ne peut l'arrêter dans la réussite de la mission qu'elle doit mener. Elle est plus que jamais déterminée à réparer les erreurs de son père mais au dessus de tout ça, elle doit tout faire pour sauver son frère.

L’intrigue est parfaitement menée et captivante. Le rythme est haletant, Alix et ses compagnons ne bénéficiant d'aucun temps mort tant l’enjeu est important.

En conclusion, je dirai que c'est un roman addictif avec des personnages incroyables et attachants qui mènent une course contre la montre pour tenter de sauver l’humanité.

Pour tous les fans de science fiction mais aussi les curieux de découvrir un nouveau style, je vous conseille de vous embarquer dans cette aventure.

jeudi 16 novembre 2017

Après toi de Jojo Moyes



4ème de Couverture :

Lou a promis à l'homme qu'elle aime de vivre chaque jour comme si c'était le dernier. Mais elle peine à se remettre de la mort de Will et des violentes critiques dont elle est la cible dans sa ville natale.
Sa vie londonienne n'a rien du nouveau départ qu'elle espérait : accoutrée d'un uniforme ridicule, elle travaille dans le bar d'un aéroport, sous les ordres d'un petit tyran. Lors d'une soirée passée à méditer sur le toit de son immeuble, Lou est surprise par l'apparition d'une jeune fille, et tombe ... trois étages plus bas. Elle croit avoir touché le fond, mais c'est là que commence sa nouvelle vie : sa rencontre inattendue avec Lily est le meilleur moyen d'honorer sa promesse.


Mon Avis :

Je n'aurai jamais pensé que Jojo Moyes aurait écrit une suite à "Avant Toi". Cela me paraissait totalement impossible car cela risquait, à mon avis, de gâcher toute la beauté de cette superbe histoire.

Je dois avouer que j'ai hésité avant de me plonger dans cette suite qui au final n'en est pas réellement une.

L’histoire se déroule donc un an et demi après le décès de Will où nous avions laissé Lou en plein Paris, avec tant de nouveaux horizons qui s'offraient à elle.

Elle a donc décidé, comme Will lui avait conseillé, de voyager au quatre coins de l'Europe. Elle espérait que ces voyages l'aideraient à apprendre à profiter de la vie et à surmonter son chagrin.
Mais pour tout dire, ils n'ont en fait été qu'un maigre échappatoire à l'immense vide dans son cœur.

Tout ce qu’il lui reste de Will, c’est ce petit appartement à Londres qui lui permet d’avoir un toit au-dessus de sa tête.

Une suite événements inattendus vont la conduire à se rapprocher de nouveaux personnages lui redonner peu à peu goût à la vie.

La découverte de Lily et de Sam, principalement, a été un coup de cœur à la hauteur de celui que j'ai pu avoir pour Lou et Will.  Mais je n'ose pas trop développer sur eux de peur de spoiler ! 
Je vous dirai simplement que je me suis attachée à tous ces personnages (enfin j'avais parfois envie de "baffer" certains). Ce roman m'a fait passer un super moment et j'ai adoré cette suite.

Je vous conseille, pour ceux qui ont lu et aimé "Avant toi", de vous plonger dans cette seconde partie de la vie de Lou.

dimanche 12 novembre 2017

Wanted Doudou de Rose Darcy



4ème de Couverture :

À vingt-quatre ans, Sydney est un graphiste renommé qui vit comme un ermite, reclus dans son appartement de Poughkeepsie avec son doudou, Burton. Sa phobie du monde extérieur et de ceux qui le peuplent l’a poussé à se retrancher à l’intérieur de lui-même, loin des autres.

Jusqu’à ce que son métier l'oblige à faire appel aux services de l’imprimeur du coin, Thayne Adams. Ce dernier est quant à lui déterminé à faire sortir Sydney de sa coquille, à lui montrer tout ce qu’il a à gagner en cessant de s’enfermer.

Un événement inattendu va les amener à se rapprocher tous les deux, à ouvrir les yeux, et à faire chacun quelques pas l’un vers l’autre, pour finir par se rencontrer à mi-chemin. Ensemble, ils vont redéfinir les contours de la relation qui les unit depuis le début sans qu’ils le sachent vraiment…

Mais Sydney sera-t-il assez fort pour surmonter ses appréhensions et se libérer ? Ou renoncera-t-il à sa seule chance de conquérir Thayne par peur ?

Deux hommes. Un doudou. Une histoire pas comme les autres…

Mon Avis :

Ce livre est juste une pure merveille. Il nous transporte sur son nuage de douceur, d'amour et de tendresse qui ne peut que nous réchauffer le cœur. Tant est si bien que je l'ai dévoré en une matinée. 

Je n'ai pu le fermer avant d'avoir lu la dernière ligne. 

Ce roman est à ranger dans la catégorie des romans qui font du bien, je le qualifierai de "livre doudou". Un livre qu'il faut relire quand le moral n'est pas au beau fixe. Si vous êtes déprimé, et que vous voulez vous redonner le sourire et le courage, ce livre est le meilleur médicament qu'il faut dans ces moments-là.

Sydney, jeune homme totalement asocial, n'a comme seul refuge dans sa "tour d'argent" son ours en peluche Burton. Aussi quand par mégarde son assistante Blair le "jette", son monde s'écroule.
Dans sa quête désespérée pour retrouver son doudou, Sydney va pouvoir compter sur son imprimeur et "ami" Thayne.

Il va ainsi découvrir que toutes les barrières qu'il s'est forcé à ériger autour de son cœur, son corps et sa vie en générale méritent d'être détruite et que finalement la perte de son doudou va se révéler être une vraie thérapie pour lui. Mais va aussi lui ouvrir les yeux sur ses propres sentiments pour Thayne et les sentiments de ce dernier pour lui.

Je suis heureuse d’avoir lu ce livre qui était dans ma Pal depuis quelques temps déjà et que dire de la plume de Rose Darcy.
Des phrases riches en mots bien choisis, une écriture fluide qui fait que l’on ne voit pas les pages passer, une bonne dose d'humour et toujours ce petit grain de folie qui fait que je suis toujours autant fan de la plume de Rose.

Tous ces éléments étant réuni, "Wanted Doudou" est une histoire qui ne peut que nous toucher en plein cœur.

Il ne faut absolument pas passer à côté de cette fabuleuse pépite.


Calendar girl - Novembre de Audrey Carlan



4ème de Couverture :

Thanksgiving arrive avec son lot de nouvelles.
Wes a survécu à l'enfer et Mia et lui se sont retrouvés plus amoureux que jamais.
Son nouveau travail à Century Production envoie Mia à New York pour interviewer des stars, ce qui n'est pas compliqué puisqu'elle s'est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d'amis célébres.
Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.
Et enfin, Mia passe un dîner de Tanksgiving en famille, avec tous ceux qu'elle aime, même s'il y a toujours une place vide autour de la table, celle de son père.

Mon Avis :

La fin du voyage avec Mia approche à grand pas et je dois dire que Novembre figurera dans mon top 3 de cette aventure.

J'ai adoré le tournant qu'a pris la nouvelle vie de Mia, qui se laisse désormais bercée par la vie dont elle a toujours rêvé et qu'elle mène désormais entre son homme, sa famille, ses amis et son nouveau travail.

Un mois riche en émotions, en larmes mais aussi et surtout en amour.

L'amour de Wes et Mia. Ils apprennent à se reconstruire l'un et l'autre mais aussi l'un avec l'autre. Ils ne peuvent plus passer plus de 5min éloignés....

L'amour de Mia envers son frère et sa soeur. Ils sont plus que jamais proches les uns des autres.

L'amour de Mia pour son père.

Novembre étant le mois de Thanksgiving, le mois où l'on célèbre ce (ou ceux) pour qui (ou quoi) nous sommes reconnaissants, je ne pouvais qu'être transportée par tant de bonheur et que ce mois-ci se déroule à New-York et nous fasse voyager dans cette magnifique ville. C'est une très bonne manière de commencer à boucler la boucle en douceur.

Voilà un condensé, sans spoil de ce qui vous attend dans cet avant-dernier opus des aventures du Mia Saunders.

Je suis toujours aussi fan et accro de cette saga et attends avec impatience le final.

La plume d'Audrey Carlan est toujours autant captivante, exaltante et addictive. Les scènes de sexes toujours aussi torrides.

vendredi 10 novembre 2017

Blackely, Gardienne de la Nuit 1 de K. Aisling


4ème de Couverture :

Je me nomme Blackely. La nuit est mon domaine et j’en suis la protectrice. Je prends sous mon aile les victimes innocentes d’agressions formantées par l’Ordre Lumière... Ces cibles, tout le monde les connait. On les représente assoifés de sang, avec des canines proéminentes, quelques fois, ils ont une force et une vitesse hors du commun, et l’immortalité. Oui, vous l’avez compris, je parle des vampires. Or, dans mon monde, ils tentent de vivre normalement et de rester discrets. Peu atteignent le siècle d’existence et gagnent le nom d’Ancestral. Les membres de l’Ordre, sous le commandement de mon père, les traquent et les exterminent...

Mon quotidien est bien rodé... trop peut-être. Une lettre. La venue d’un Ancestral. Une meute de garous. Des meurtres de plus en plus fréquents. Ces évènements vont bouleverser mon existence et vont m’obliger à revoir l’ordre de mes priorités.

Il ne me reste que peu de temps. La mort n’attend pas. Elle frappe. C’est une compagne fidèle.

Mon Avis :

J'étais ravie de retrouver la plume de K. Aisling et j'en arrive toujours et encore à me demander comment cette auteure arrive à me transporter dans son univers avec autant de facilité dès les premières lignes ...

Je suis restée scotchée à ce roman, ce récit est rythmé et très addictif. Les rebondissements s’enchaînent les uns après les autres sans laisser le temps à cette héroïne hors du commun de souffler.
L'humour est également omniprésent et j'ai adoré.

Je me suis très vite attachée à Blackely et ses amis. Cette jeune femme a une force de caractère qui frôle l'admiration.
Envers et contre tout, elle est prête à braver l'inconnue et même plus pour faire en sorte que chaque individu puisse vivre en paix.
Elle décide de combattre son père, Fondateur de l'Ordre de Lumière, avec l'aide de sa meilleure amie et sorcière, Cassy ainsi que de Alec et sa meute de loup-garou.
Elle est plus que déterminée, volontaire et prête à en découdre, voire tuer, pour mener à bien la mission qu'elle s'est fixée.
L'arrivée dans sa vie d'un Ancestral, vampire centenaire, Laurent va chambouler quelque peu ses plans mais ne la fera pas changer d'avis pour autant.

J'ai passé un super moment de lecture. Ce premier volet pose à merveille les bases de cette magnifique histoire qui m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière ligne et j'ai plus que hâte de connaitre la suite des aventures de cette héroïne attachante.
En même temps, comment ne pas vouloir en lire plus avec une telle fin. C'est insoutenable chère auteure, limite de la torture de lecteur.

La plume de K. Aisling est toujours aussi addictive, riche et fluide et le rythme de ce roman est digne des plus grandes montagnes russes.... sans interruptions, sauf volontaire de la part du lecteur.

Je vous conseille de vous laisser tenter par cette saga qui mérite, tout autant que la couverture est attractive, que vous y consacriez un moment. Vous ne le regretterez pas une seconde.

lundi 6 novembre 2017

Les larmes de Yada de Lilie Bagage



4ème de Couverture :

Lyon – 2092. 
L'eau de Yada est une drogue très en vogue chez les personnes âgées, car la molécule ravive leurs souvenirs. Et qui peut lutter contre les sirènes de son passé ? 
Grâce à la drogue, Asha, 70 ans tout juste, retrouve sa vie d'antan, celle d'avant les regrets... Le temps d'un trip, elle rejoue la mélodie vibrante de sa jeunesse. Les souvenirs sont si réels qu'ils donnent l'illusion parfaite de les revivre... 
Une idée germe alors dans l'esprit d'Asha : " Si je parvenais à modifier un détail dans la trame de mon passé, cela aurait-il une répercussion sur mon présent ? "


Mon Avis :

Tout d'abord je tiens à remercier Babelio pour ce service suite à  la Masse Critique.

J'ai tout d'abord été attirée par la couverture de ce roman et son résumé m'a intriguée. Je me suis donc plongée dans cette histoire sans vraiment trop savoir ce qui m'attendait.

J'ai été étonnée de la qualité de la plume de l'auteure qui a su décrire avec précision les émotions de ses personnages et les lieux de sorte que j'ai réussi à m'immerger assez vite dans l'histoire.

Asha et Enis, les deux personnages principaux nous font réfléchir et nous poser mille questions : Comment vivre avec ses regrets ? Quelle est la place des personnages âgées dans la société ? Quelle société pour la jeunesse de demain ?

Tant de questions qui sont tellement d'actualité dans notre société actuelle et pourtant ce roman se passe en 2092.

J'ai passé un très bon moment de lecture et j'avais vraiment envie de connaitre la fin des aventures  de Asha et Enis.

Une histoire à l'intrigue bien menée, des personnages qui continuent d'avancer en dépit de toutes les embûches et une avalanche de sentiments tant pour les personnages que pour le lecteur.

Un bon moment de lecture que je vous conseille.

samedi 4 novembre 2017

Les Oubliés - Tome 2 : Jour Un de Léna Jomahé



4ème de Couverture :

La liberté n'a pas de prix, mais si mon sang peut aider à l'acheter, alors je serrerai les dents.

Ils sont prêts à faire éclater la vérité et rendre la liberté à un peuple ayant vécu trop longtemps dans le mensonge, l’ignorance et l'oppression.
Le premier sauvetage l'a prouvé : la route n’est pas sans danger. Eléa, Gabriel, Clara, Louis et tous les autres arriveront-ils vivants au bout de leur aventure ? Une chose est sûre : ce combat laissera des traces aussi bien physiques que psychologiques.


Mon Avis :

Je n'ai donc pas attendu une seconde pour me plonger dans le tome 2 de cette saga et je m'empresse de partager avec vous ma chronique.
Je viens de terminer de le lire et je suis comment dire "sous le choc". Une fin qui ne peut pas laisser les lecteurs indifférents et mon cœur n'est pas prêt de s'en remettre tout de suite.

J’étais impatiente de découvrir la suite de cette dystopie et elle est juste parfaite puisque l’auteure a su trouver une continuité et une fin tellement atroce que j’en perds mes mots. 

Nos héros ne sont pas au bout de leurs surprises et le destin ne cesse de venir leur mettre des bâtons dans les roues.
Mais en dépit de toutes ces embûches, nos jeunes rebelles ne baissent pas les bras et gardent le cap qu'ils se sont fixés : Faire tomber le Grand Gouverneur.

Entre des moments de torture parfois limites à provoquer des hauts le cœur et l'amour toujours plus fort entre Gabriel et Eléa mais aussi entre d'autres personnages, 

Les pages défilent et avec elles, l’espoir s'efface puis s’éteint pour finalement renaître mais sans jamais que les larmes naissantes dans mes yeux ne s'estompent.

Léna Jomahé jongle subtilement avec les mots et ne laisse aucun répit à nos personnages, captant ainsi indéniablement l’attention du lecteur pour ne plus jamais la lâcher jusqu’à la dernière ligne fatidique qui clôture cette histoire.

Dans ce second opus, Léna Jomahé fait vivre un véritable calvaire à ses personnages, les faisant souffrir jusqu’à leur faire perdre la tête. Aucun ne sera épargné et la mort, omniprésente au dessus de leurs têtes ne fera qu'accroître leur peur et leurs doutes.

L’auteure distille avec parcimonie les informations au fil des pages tant est si bien que le lecteur ne peut jamais perdre le fil de l'histoire. Tout est magnifiquement bien décrit, toute les pièces du puzzle s'imbriquent les uns dans les autres.
La plume de l’auteure est subtile, elle prend le temps de tout détailler pour notre plus grand bonheur, sans jamais que cela ne vienne alourdir l'histoire.

Quant à la fin, que puis-je dire ? J'étais à mille lieux de m'imaginer ça. Pourtant je dois me faire à l'idée que c'est la fin décidée par l'auteure et j'en arrive à me demander comment elle a pu l'écrire. Mon cœur s’est arrêté de battre à quelques lignes du point final. Une fin ouverte et totalement époustouflante qui laisse la place à toutes les théories possibles et imaginables (et comment vous dire que mon "petit" cerveau est en total ébullition depuis). Une fin qui m’a bouleversée.

Je réitère donc mon COUP DE FOUDRE pour ce second volet. Cette saga devrait figurer dans toutes les bibliothèques, une auteure avec un réel talent, une histoire hors du commun qui mérite d'être connu d'un grand nombre de lecteur.

Ce roman venant d'être édité chez France Loisirs en un seul tome, je pense que vous n'aurez plus aucune excuse pour ne pas le lire.


jeudi 2 novembre 2017

Les Oubliés - Tome 1 : Derniers jours de Léna Jomahé



4ème de Couverture :


Comment réagiriez-vous si vous découvriez que tout ce que l'on vous apprend n'est que mensonge ?

An 250 après la IVème guerre mondiale.
Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâce aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.
Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l’avenir des jeunes de seize ans. Et chaque année, certains d’entre eux disparaissent.
On les appelle les Oubliés.

Mon Avis :

Eléa une jeune fille de 16 ans s’apprête, avec ses deux moitiés Simon et Aurore à vivre une étape cruciale de leur courte existence et qui va avoir un impact énorme pour leur avenir

La « Rafle » c’est comme ça qu’est appelé ce jour où tous les adolescents de 16 ans doivent quitter leur famille pour passer des tests qui déterminera leur futur métier.
Quand ce jour arrive c’est avec la boule au ventre que ces jeunes et leurs familles partent
Ils ne veulent devenir un « Oublié ». Personne ne sait ce qu'il advient de ces adolescents que l'on envoie dans cette catégorie.

Eléa se prépare donc à passer sa Rafle.
Eléa est un personnage attachant, elle est déterminée et courageuse, mais si parfois on ressent ses faiblesses, elle se force à les dissimuler et aller de l’avant. 

Tout ne va pas vraiment se passer comme "sur des roulettes" et pour Eléa cette journée va être un énorme tournant dans sa vie.

Elle va très vite être mise devant son destin et faire la connaissance de Gabriel, le fils du Grand Gouverneur.
Elle va devoir lui faire confiance aveuglément et cela changera à jamais le cours de sa vie.

Waouhhh ..... je n'ai jamais été autant happée par une lecture que par ce roman. Je n'en reviens pas d'avoir laissé ce roman dans ma PAL pendant autant de temps avant de me plonger dedans.
Il y a vraiment des romans dont on ressort différent, bouleversé, touché, ému et dont on sait qu'ils resteront à jamais graver dans votre mémoire. Cette saga en fera partie sans l'ombre d'un doute.
Je suis encore sous le choc de la dernière page et je ne vais attendre d'avantage pour me mettre en mode "hibernation" et littéralement fondre dans la suite.

Lena Jomahé a su me totalement me captiver de la première à la dernière ligne.
C’est l’angoisse au ventre que j’ai fini ce livre, car j’ai bien senti que la suite des événements n’allaient pas du tout me plaire.

Je vais donc sans hésiter et même avant d'avoir lu le tome 2 vous dire que cette saga est une ENORME mais alors un MEGA

Si tu me le demandais de Emily Blaine


4ème de Couverture :



Elle est sa deuxième chance d’être heureux

En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.



Mon Avis :


On pourrait comparer l'écriture d'Emily Blaine à un grand cru : elle se bonifie au fil de ses romans. 
Je dois dire que ce dernier opus restera gravé car il prouve que l'auteure a gagné en maturité et les émotions que j'ai ressenties sont de plus en plus intenses.

J'avais plus que souvent les larmes aux yeux au fil de ma lecture car cette histoire d'amour n'a rien à voir avec celles que je suis habituée à lire.

Ce n'est pas absolument pas une romance comme les autres : Emily Blaine nous parle ici de l'Amour avec un A. Celui qu'on espère tous et toutes rencontrer un jour et quand on a le bonheur d'y arriver, on fait tout pour le préserver.

Ce roman est tout simplement magnifique , intense, émouvant et inoubliable.
La beauté des sentiments entre les personnages m'a fait vibrer de la première à la dernière page.

Afin d'être sûre de ne pas spoiler les futures lectrices et lecteurs, je vais être très brève dans la suite de ma chronique.

Je vais donc me contenter de vous présenter les personnages principaux.

Nous avons tout d'abord, Cooper. Il vit seul avec sa fille Cécilia depuis le décès brutal de sa femme et âme sœur, Laura.
Il s'est totalement investi dans son travail et le sujet "Laura" est un sujet qui n'est plus abordé par lui mais aussi par son entourage.
Il n'est donc absolument pas prêt à refaire sa vie.

Puis nous avons Julianne. Cette jeune femme, toute aussi "abîmée" par son passé va faire son entrée dans la vie de Cooper.
Elle est à la fois une vraie bouffée d'oxygène pour Cooper mais aussi un énorme mystère.

Voilà, je ne vous en dis pas plus. 
J'ajouterai simplement qu'il ne vous reste plus qu'à foncer vous procurer cette pépite qui est une romance intense où les émotions fortes sont d'un réalisme à vous couper le souffle.

Emily Blaine nous livre ici un roman que je ne suis pas prête d'oublier de si tôt.