dimanche 19 mars 2017

Antarès de Marie-Pierre Bardou



4ème de Couverture :

Hiver 2012. Une terrible vague de froid s’installe sur l’Europe, puis sur le monde.

Les black-out électriques se multiplient dans les villes, obligeant les citadins à s’installer dans des abris de fortune. Les émeutes éclatent, les magasins sont pillés, et le monde s’installe peu à peu dans l’immobilisme : les entreprises ferment, les véhicules n’ont plus de carburant. Les campagnes sont désertées, et la population tente de survivre comme elle le peut. Internet s’éteint enfin, dernier témoin d’un univers vivant.

Dans ce monde de glace et de silence, Camille et Romain vivent en autarcie presque complète. 
Le frère de Camille, Thomas, et sa famille, trouvent refuge chez eux. Pendant ce temps, Aïdan et Connor, leurs cousins, essaient de les rallier en faisant d’étranges rencontres sur leur route…

Leur unique lien est une étoile, Antarès, le cœur rouge de la constellation du Scorpion. Une étoile qui, dit-on, serait déjà morte depuis plusieurs siècles. Ils la suivront pourtant, morte ou pas, jusqu’à gagner leur survie – ou jusqu’à leur perte


Mon Avis :

Je tiens à remercier les éditions Hélène Jacob pour ce premier service presse en tant que partenaire.

Je découvrais donc avec ce roman, l'univers de Marie-Pierre Bardou. Le résumé était très tentant et je ne savais du tout à quoi m'attendre.

Le format court de ce roman, a fait que je l'ai lu en moins d'une journée et que je dois avouer que j'aurai aimé un peu plus de détails pour certains passages.

Nous suivons donc les aventures de personnages d'une même famille, lors d'une période de très grand froid qui a sévit pendant 63 jours sur l'Europe et une partie du monde.
Nous allons donc suivre pendant cette vague de froid comment vont vivre et tenter de survivre Camille et son fiancé Romain, ainsi que son frère Thomas, sa femme et sa fille Clara et enfin les cousins de Camille et Thomas, les irlandais Connor et son frère Aidan.

L’histoire est assez intéressante. Je me suis laissée totalement embarquée dans cette histoire, même si les passages "AFP" m'ont dérangée lors de lecture et je n'ai toujours pas compris leurs intérêts pour l'histoire.
Je me suis régalée à passer ce moment avec ces personnages et j'avoue être restée plusieurs fois sur ma fin surtout lors de la scène entre le SDF et Camille et la scène filmée par les frères au Hangar en Indre et Loire.... A mon sens, ces passages auraient mérités d'être un peu plus développés.

Il y a juste la fin où tant de questions restent sans réponses que c’est limite frustrant mais ça rajoute une once de mystère à l'histoire.

Mais cela étant dit, la plume de l'auteure est agréable, fluide et remplie de finesse. J'ai passé un très bon moment de lecture.

Je suis sentie tellement impuissante fasse à la bêtise humaine et pourtant tellement réaliste qu'il faut avouer que ce roman nous fait réfléchir sur certains aspects de notre vie.

Un superbe roman à vous procurer sans l'ombre d'un doute pour un bon moment de lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire