dimanche 23 septembre 2018

International Guy - Tome 2 : New York de Audrey Carlan



4ème de Couverture :

C'est un Parker quelque peu anxieux qui s'envole pour New York. La jeune femme qui demande son aide n'est autre que Skyler Paige, la mannequin et actrice qui le rend fou depuis des années. 

Elle est au sommet de sa carrière et, pourtant, il semblerait qu'elle n'ait plus goût à rien. Trop de pression, trop d'engagements ne lui permettent plus de vivre sa vie. À Parker, donc, de lui redonner cette légèreté qui rendra son quotidien plus doux. 

Trouvera-t-il les mots pour la faire sortir de son angoisse et, surtout, saura-t-il gérer son attirance pour la jeune femme ?


Mon Avis :

Dans ce nouvel opus, les International Guy sont de nouveau appelés pour venir en aide à une jeune femme. Seulement, ce n’est pas n’importe quelle femme puisqu’il s’agit de Skyler Paige, la fameuse actrice qui a le monde à ses pieds. Elle est également le fantasme numéro un de Parker, alias Dream Maker, qui se fait une joie de prendre l’avion direction New-York, là où l’attend la femme de ses rêves.

Ce second tome n’est pas une surprise puisque l’on connaissait déjà le nom de la cliente à la fin du premier opus.
Par contre, on ne savait pas vraiment comment tout allait se dérouler et notamment comment Parker allait gérer d’avoir face à lui son actrice préférée.

En toute franchise, même si j’ai passé un très bon moment de lecture, je suis déçue que Audrey Carlan réitère son schéma littéraire puisque qu'il y a du "sexe" dans ce tome 2 également, et pas qu'un peu d'ailleurs.
J'avoue avoir espérer qu'elle aurait fait en sorte de sortir de sa zone de confort. Même si je m’attendais à ce que l’auteur choisisse la voie du « coup de foudre », j’ai trouvé que c’était trop prévisible.

Je reproche également que les deux premiers tomes soient centrés sur Parker et que l'on ne découvre pas d'avantage Bo et Royce, J'espère qu'il en sera autrement avec le tome 3.

Toutefois, la belle surprise de ce volet est l'arrivée de l’assistante qui va être engagée et qui dénote tout à fait avec les personnages masculins un peu trop sérieux à mon gout. Je vous laisse la surprise de la découvrir car elle vaut vraiment le détour.

La fin est différente du premier opus, mais comme le reste de l’histoire, elle est un peu prévisible. Par contre, je suis curieuse d’avoir la suite pour savoir comment l’auteur va faire évoluer tout ça.

Audrey Carlan arrive encore une fois à nous plonger dans son récit avec facilité, à nous faire voyager pendant quelques heures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire