lundi 6 novembre 2017

Les larmes de Yada de Lilie Bagage



4ème de Couverture :

Lyon – 2092. 
L'eau de Yada est une drogue très en vogue chez les personnes âgées, car la molécule ravive leurs souvenirs. Et qui peut lutter contre les sirènes de son passé ? 
Grâce à la drogue, Asha, 70 ans tout juste, retrouve sa vie d'antan, celle d'avant les regrets... Le temps d'un trip, elle rejoue la mélodie vibrante de sa jeunesse. Les souvenirs sont si réels qu'ils donnent l'illusion parfaite de les revivre... 
Une idée germe alors dans l'esprit d'Asha : " Si je parvenais à modifier un détail dans la trame de mon passé, cela aurait-il une répercussion sur mon présent ? "


Mon Avis :

Tout d'abord je tiens à remercier Babelio pour ce service suite à  la Masse Critique.

J'ai tout d'abord été attirée par la couverture de ce roman et son résumé m'a intriguée. Je me suis donc plongée dans cette histoire sans vraiment trop savoir ce qui m'attendait.

J'ai été étonnée de la qualité de la plume de l'auteure qui a su décrire avec précision les émotions de ses personnages et les lieux de sorte que j'ai réussi à m'immerger assez vite dans l'histoire.

Asha et Enis, les deux personnages principaux nous font réfléchir et nous poser mille questions : Comment vivre avec ses regrets ? Quelle est la place des personnages âgées dans la société ? Quelle société pour la jeunesse de demain ?

Tant de questions qui sont tellement d'actualité dans notre société actuelle et pourtant ce roman se passe en 2092.

J'ai passé un très bon moment de lecture et j'avais vraiment envie de connaitre la fin des aventures  de Asha et Enis.

Une histoire à l'intrigue bien menée, des personnages qui continuent d'avancer en dépit de toutes les embûches et une avalanche de sentiments tant pour les personnages que pour le lecteur.

Un bon moment de lecture que je vous conseille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire