dimanche 8 octobre 2017

Calendar Girl - Octobre de Audrey Carlan



4ème de Couverture :

Mia est de retour à Malibu, la ville où elle a choisi de vivre.Sa dette est payée et son ex n'est plus une menace. Finie la vie d'escort.
Son nouveau job ? Bosser à la télévision pour le Docteur Hoffman, célèbre médecin qui anime une émission.
Il voudrait confier une rubrique à Mia : Vivre en beauté.
Dans cette ville où tout est faux, où la plupart des filles sont des poupées Barbie siliconées, Mia va devoir trouver de belles personnes, des gens simples mais qui, par de modestes actions, rendent le monde autour d'eux plus agréable.
En réalité, elle trouvera bien plus, pour elle et pour l'homme qu'elle aime.

Mon Avis : 

Comme il est toujours bon de retrouver Mia, chaque mois car on en apprend un petit peu plus au fils des mois.

Nous la retrouvons donc ce mois-ci, non plus escort-girl, puisque sa dette est épongée grâce à son grand frère, mais en tant que présentatrice de télévision.
Elle a également emménagé avec Wes à Malibu et va également devoir l'aider à surmonter le traumatisme qu'il a subi lors de sa détention.
Que de bouleversements pour Mia. Va-t-elle réussir à tout gérer ? Et comment va-t-elle le faire surtout ?

J'ai passé un bon moment avec notre héroïne ce mois-ci. On la découvre plus forte que jamais, prête à tout pour devenir ce qu'elle a toujours rêver d'être : une actrice.
Mais au delà de cela, elle est plus forte que jamais pour son "fiancé". Elle est plus que jamais déterminée à tout faire pour l'aider à vivre avec sa terrible aventure.
J'ai cependant un léger bémol à formuler sur les terreurs nocturnes de Wes et la manière un peu trop "légère" dont l'auteure a choisi de traiter ce sujet sensible et délicat.

Je suis toutefois pressée de découvrir ce que va réserver le prochain mois à Mia. 
L'aventure touchant presque à sa fin, je me demande comment Audrey Carlan a décidé de clôturer cette saga.

Je vous dis donc au mois prochain pour la suite des aventures de Mia.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire