samedi 28 avril 2018

Les Chroniques des Fleurs d'Opale -Tome 1 : La Candeur de la Rose, Partie 1 de Ielenna



4ème de Couverture :
Si seulement j'avais su combien ma vie allait basculer.
Comment l'enfer m'aurait enchaînée.

Si seulement j'avais pu entrevoir les rouages du destin.
Les rencontres comme les pièges, les obstacles comme les révélations.

Si j'avais su mieux distinguer bontés et malveillances.
Amours, amitiés ou loyautés.

Cette histoire serait tout autre. Mon histoire.
Preuve que même les Dieux ne peuvent tout savoir.
Rare rescapée du massacre de son village natal, Diphtil, une jeune fille du peuple de l’Air, est sauvée en territoire ennemi grâce au symbole étrange qu’elle porte sur le front. Elle serait la cinquième fille de la Déesse Aveugle. Séquestrée dans un monastère et manipulée par le prêtre Sarïn qui compte la livrer au roi une fois ses pouvoirs éveillés, elle est libérée par son frère, Naid, qui la persuade de partir avec lui.
Sauf que les terres de l’Edenor sont semées de dangers et que la cruauté de certaines personnes, hantées par la haine et la guerre, s’opposent à la candeur de Diphtil, avide de découvrir ce monde dont elle a si peu joui.
Mais avant tout, elle veut échapper à son destin. Est-ce possible, lorsque l’on est vouée à devenir une Déesse ?


Mon Avis :

Je suis tombée sous le charme de la couverture de ce roman avant même d'avoir lu le résumé.
Quelle merveille, ce livre est un diamant à  l'état brut. 
Tous les ingrédients qui, pour moi, font qu'un roman mérite de figurer dans la catégorie Coup de Foudre, y sont réunis et savamment dosés : des personnages attachants, une histoire hors du commun et une plume particulière.

Diphtil est une Neltiade, peuple vénérant la Déesse de l'air. Elle mène une enfance paisible avec son frère Naid, et sa mère, jusqu'au jour où tout bascule. 
La guerre qui les oppose aux humains reprend de plus belle et son village est ravagé. 
Sa mère se sacrifiera pour la sauvée elle et son frère. Mais Diphtil devra abandonner son frère et trouvera refuge dans un monastère du village de Myrtis, de l'autre côté de la frontière. 
Élevée comme la cinquième déesse, envoyée sur Terre pour apaiser les conflits, son aventure ne fait que commencer le jour où une silhouette familière s'introduit dans sa chambre pour la délivrer…

Quant aux autres personnages entourant Diphtil, son frère cadet Naid, m'a fait littéralement craquer. Yasalyn ne m'est pas apparue sympathique aux premiers abords mais son franc parler m'a toujours bien fait rire, Astiran m'a tout de suite inspirée confiance.
Je ne citerai qu'eux pour, dans un premier temps, éviter de spoiler et dans un second temps, faire que ma chronique ne soit pas trop longue......
Je vous laisser donc découvrir par vous-même les autres personnages de cette histoire.

La plume de l'auteur est envoûtante, poétique et unique en son genre. On sent la maîtrise de la langue française et chaque mot est choisi avec une telle précision que cela en est bluffant.
Le style de Ielenna est unique en son genre et j'ai appris ou redécouvert au travers de cette lecture des mots de la langue française que j'ignorais ou dont javais oublié l'existence.

Amoureux de la Fantasy, n'hésitez pas une seconde à plonger dans l'univers insolite de Ielenna. Et pour ceux qui ne le sont pas, si la sublime couverture ne vous fait pas craquer, la plume si singulière de l'auteure vous fera peut-être changer d'avis.

Cette pépite est pour moi un véritable coup de foudre que je vous recommande absolument.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire