dimanche 19 août 2018

La saga des enfants des dieux - Tome 4 : Diane de Linda Saint Jalmes



4ème de Couverture :

Londres, l'an 1813. Diane, lady de Waldon, est effondrée... elle vient d'apprendre que ses nobles parents l'ont donnée en mariage à l'immonde marquis de Wilshire. 
Cependant, une lueur d'espoir se fait, car dans le même temps, elle a enfin mis la main sur de très vieux grimoires écrits par des aïeules bana-bhuidseach apparentées à un clan de magiciens highlanders : Les Saint Clare. Son destin ne peut se jouer à Londres, Diane en mourrait. Elle doit s'évader et trouver cet endroit qui lui promet la vie et un avenir radieux : Le Cercle des Dieux.

Mon Avis :

Ce quatrième tome  se déroule plusieurs années avant le tome 1 consacré à "Awena".

Dans ce livre, l'auteur nous explique la rencontre entre Diane et Iain, les grands-parents de Darren

Diane, jeune femme issue de l'aristocratie anglaise qui n'a jamais reçu d'amour de ses parents, que ces derniers décident de la marier un vieux bonhomme, s'en est trop surtout pour elle, qui a toujours rêvé du prince charmant. Sa décision est prise, elle doit s'enfuir.

La voilà donc en route pour l'Ecosse vers les terres du clan Saint Clare afin de trouver le Cercle des Dieux et y rencontrer son âme sœur telle qu'elle a l'a lu dans un vieux grimoire ayant appartenu à ses ancêtres.

Diane se retrouve ainsi en l'An 1341 et tombe nez à nez avec Iain Saint Clare, magnifique highlander 

Mais la réaction de ce dernier va vite la faire déchanter puisque celui-ci refuse catégoriquement de voir en Diane, sa promise.

J'ai eu un immense plaisir de me replonger dans cette sage et faire plus ample connaissance avec Diane et Iain. Même si le dénouement est connu d'avance, la rencontre et surtout voir comment évolue leur relation fût un vrai bonheur.
Surtout en lisant les multiples rebondissements concoctés d'une main de maître par Linda Saint Jalmes qui a, une fois de plus, réussi à ma surprendre.

La plume de Linda est toujours aussi agréable, fluide et pleine d'humour. Je vais donc immédiatement ouvrir l'ultime volet de cette saga consacré à Eloïra.

Une saga plus que jamais divertissante, pleine de charme et d'humour que je vous invite vivement à découvrir si ce n'est toujours pas fait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire