mercredi 12 septembre 2018

Le journal secret de Charlotte Brontë de Syrie James



4ème de Couverture :

« J'ai écrit à propos des joies de l'amour. J ai, en secret, longtemps rêvé d'une intime connexion avec un homme. Toutes les Jane Eyre méritent, je pense, leur Rochester. »
Même si Charlotte Brontë est pauvre, au physique quelconque et sans relation, elle possède une fougue qui ne se révèle qu'au travers de ses écrits. Vivant retirée dans le Yorkshire avec ses soeurs, son frère et un père qui devient aveugle, elle rêve d'un amour réel aussi dévorant que ceux qu'elle crée. Dans les pages de son journal intime, Charlotte Brontë dépeint ses plus profonds sentiments ainsi que sa scandaleuse passion pour l'énigmatique Arthur Bell Nicholls, le nouveau vicaire de son père.


Mon Avis :


Ce livre m'a emballée et m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page.

Si dans ma jeunesse, j'avais adoré et dévoré "Jane Eyre", je ne suis pas du tout une inconditionnelle des trois sœurs Brontë et je me suis régalée à découvrir le revers de la médaille de cette auteure merveilleuse qui, à une époque où les femmes étaient conditionnées à n'être que des épouses, des mères et des femmes au foyer, décide que son amour de l'écriture doit dépasser le cadre familial.

J'ai passé un merveilleux moment de lecture, divertissante et agréable et je ne me suis pas vraiment poser la question des exactitudes historiques distillées au fil des pages.

De plus, en refermant le livre, j'ai eu envie d'en découvrir plus sur ces destins à la fois tristes et hors du commun, ce qui est tout de même un signe de l'efficacité et de la qualité de ce roman. 

Ce roman, biographie romancée, est écrit avec soin et les descriptions y sont tellement précises et détaillées que le lecteur a rapidement le sentiment de faire partie de cette famille hors du commun.

Je recommande ce livre à tous les amateurs des sœurs Brontë et à tous les autres. Les amateurs pourront se replonger avec délice dans l'univers de cette fratrie si particulière et les autres pourront découvrir des femmes qui sont, en dépit de leur condition sociale, prêtes à tenter le tout pour le tout pour leur passion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire